AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 De nouveau sur le Tapis roulant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Patricia Vigne

avatar

Nombre de messages : 8
Age : 25
Date d'inscription : 10/07/2007

MessageSujet: De nouveau sur le Tapis roulant   Dim 15 Juil - 23:35

Patricia s'était endormie plutot tard en soirée et avait même oubliée de se brosser les dents,une catastrophes pour elle. Le sommeil envahissait chaque parcelle de son corps, s'était comme si son ame lui même lui disait «Dormir....Dormir...». Après une bataille avec l'oreiller en fausse laine Patricia s'endormit. Un rêve magique vena transpercer les nuages gris qui lui apparaissaient en réalité et dans les rêves depuis l'arrivée du Virus et de ces...créatures. Il y avait un gros soleil dans le ciel,les rayons dansaient partout, et en plus Patricia était dehors! Pleins de petites fleurs s'enroulaient à ses pieds, normal elle courait pieds nus dans l'herbe fraiche du matin. Cette dernière était mouillé à cause de la rosée matinale, quel bonheur de sentir des fines gouttes d'eau sous ses talons! Des oiseaux chantaient et même un rosignol accompagnait Pati dans son jogging vers la fin du monde. Non Patricia ne savait pas ou elle se dirigait,elle n'en avait même aucun espece d'idée! Tout ce qu'elle savait c'est que là bas,la vie sera belle! Pas de créatures affreuses assoifée du liquide de vie des êtres tels qu'elle. Des bruits venaient de partout et ce n'était pas les cris heureux de Patricia! C'était le bruits de l'eau qui tombait d'une cascade,celui des oiseuax,des fleurs qui sont forcés à bouger à cause du vent. Le rêve était des plus maginifiques quoi! Soudainement Patricia s'arrêta, ne sachant pas pourquoi .La lueure du bonheure qui allumait ses yeux disparut. Le vent qui autrefois faisait virovolter ses cheveux s'arreta net. Les oiseaux disparurent...mais pas normalement en prenant leurs envols mais en poussant des cris de douleurs. Patricia inquiète et appeurée se retourna vers le rosignol qui l'accompagnait et le vit en feu, ses cendres tombèrent aux pieds de la jeune fille qui les ramassa et les regarda sans rien comprendre.Que ce passait-il?...Puis de nouveaux bruits apparurent,le paysage qui autrefois étaient faits de mille et un feu de couleurs devint noir puis plus de vision. Et voila la vision reapparut subitement, mais ce n'était plus le même endroit où Patricia chantait et gambadait joyeusement, non non. Le paysage resta le même mais les couleures avaient changés, tout avait viré dans des tons rouges. L'eau de la casacde rouge vin,les rochers rouges sang...C'était quoi ça?! Puis des bruits horribles se firent entendre, c'était comme des gemissement de personne qui se faisaient contrôler, ou pire...tuer..Puis encore plus rien. La terre commenca à trembler et des bruits de pas se firent entendre, et là ,c'est là que Patricia les vus. Dans une brume noire des chevaux apparurent mais ce n'était pas des chevaux oridinaires...non non! C'était plustot les squelettes des équidés. Mais il avaient des yeux! Des yeux intensements rouges et un coeur qui battait au milieu de leur..errr...ancienne poitrine. En plus il y avait des cavaliers qui les chevauchaient, au debut Patricia ne comprenait pas qui était assis sur ces étranges chevaux mais en pliant les yeux et en s'efforcant de regarder pas de là la brume elle reconnu les êtres qui avaient infesté sa ville natale! Dans son lit Patricia commencait à plier les jambes et à parler dans son sommeil «Non...pas encore...s'il vous plaît pas cela...».Revenons en au rêve désormais. Les ''équidés'' et les créatures approchaient, les étranges chevaux se mirent soudainement au petit trot,puis au trot. Enfin il s'approchaient de plus en plus! Patricia commenca à courrir dans le sens contraire d'où elle avait courrue avant mais les équidés se mirent au triple galop...puis au grand galop. Ils la rattrapaient de plus en plus! Patricia se jetta à terre et barra sa vue et commenca à rciter une prière quand soudainement elle se réveilla! Son dos était couvert de sueure froide et ses beaux yeux ruisselaient de larmes, tels qu'un ruisseau qui a recu trop d'eau après une saison abondante de pluie.C'est là qu'elle se rendit compte de l'heure matinale...il n'était que huit heures du matin , en plus Pati était reputée au près de sa famille comme une lève-tôt. Elle avait beau essayer de se recoucher jamais elle ne se rendormirait une deuxième fois! Bon qu'est-ce qu'il luirestait à faire? Proposition numero un : Rien faire et rester là à contempler le plafon de sa chambre, Proposition numero deux : Aller s'empiffrer de cochonneries qu'elle cachait sous son matelas,Proposition numero trois : Aller se muscler les pieds. Bof....Tous n'étaient pas très pertinantes, rien faire ca ne passionait certainement pas la jeune fille. Manger? Nah....Elle n'avait pas très faim et de plus elle devait garder sa ligne patfaite de quarante deux kilogrammes. Bon puisque c'est comme ca il ne restait plus qu'à mettre son costume de sport et descendre dans le gymnase pour s'entraîner...Ce qu'elle fît. En une demi-heure Patricia était prête, ses fins cheveux blonds qui eux étaient plutot long étaient désormais attachés en un chignon plutot haut et pas très bien fait, la jeune femme portait un costume de sport qui se composait de pantalons gris qui définissaient ses jambes longues et fines et un chandail noir qui lui était serré à son corps d'athlète. Patou pris son sac de sport de la marque ''Puma'' et y mit une petite serviette blanche et une crème qui soulage les muscles tendus. Ca arrivait souvent ca à Patricia de trop s'entraîner. Finalement après un long moment d'hésitation à penser quels souliers mettres Patricia descendit au gymnase. Étrangement il y avait personne, d'habitude plein de filles bossaient sur les appareils pour impressioner les hommes mais là personne...Patricia souria et mit ses affaires dans un petit casier et se diriga vers un tapis roulant. Pour commencer elle ajusta le contrôle de facon à faire cinquante kilomètres en une heures, puis pour rendre sa tache plus dificile fit monter la pente du tapis en facon qu'elle aye l'air de monter une montagne. La jeune athlète commenca l'exercise, au début tout était facile et les musles des jambes se crispaient rarement mais après une heure de travail intensif ils faisaient mal et étaient enflés! Au bout de ce temps Patricia avait reglée la vitesse aumoins cinq fois de facon que à la fin elle avait fini à faire quatre-vingt kilomètres heures. Bref ses jambes étaient en feu, l'athlète descendit du tapis et alla chercher sa crème contre les muscles tendus. Le bien se montra immediatement! Après cela cette dernière remonta sur le tapis et remit la vitesse à cinquante kilomètres heures...La porte du Gymnase s'ouvra ,étant de dos Patou ne voyait pas qui s'était, deplus elle s'en fichait...Surement une autre obsedée de la mode...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
De nouveau sur le Tapis roulant
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Didacticiel] Construire un Tapis roulant
» [RESOLUE] Créer un tapis roulant à intervalles
» Tapis roulant [psp]
» Voyage au Kenya Juill 2010
» [FAQ VITA] Posez vos questions sans créer de nouveaux sujets ici !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ++~°Hors jeu°~++ :: ++~°Archives°~++-
Sauter vers: